samedi 22 février 2014

Hasard ou inconscient photographique ?


C'est la semaine du hasard.

Dimanche 9 février, je publiais ici deux photos prises lors d'une balade en ville. L'une des deux représentait une flaque d'eau et le reflet d'un immeuble.
Je suis retombée il y a un peu sur une photo que j'ai prise devant une mosquée d'Istanbul et la similitude de composition entre les deux m'a frappée. Si le lieu, le sujet ne sont pas les mêmes, si le point commun premier est le fait d'avoir photographié le sol, les lignes de force, la répartition des masses sont les mêmes de façon troublante, comme si un modèle inconscient s'imposait à mon esprit et à mon regard : une ligne verticale à droite (le rebord du mur, l'arrête de l'immeuble), un espace horizontal en bas (les marches blanches, le bitume gris), une masse sur la gauche (des pigeons, le contour de la flaque). C'est très troublant et je ne sais pas si je dois me détacher de cette composition récurrente insoupçonnée (fais-je toujours la même chose ?) ou si, au contraire, maintenant que j'en ai conscience, elle peut devenir le motif d'une série, d'une quête réfléchies et assumées. A voir.

Quoi qu'il en soit, des trottoirs aixois aux marches turques, il n'y a qu'un regard.

2 commentaires:

  1. Moi je pense qu'il faut exploiter ce hasard maintenant que tu l'as découvert et en faire une série :)

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ton blog ! (découvert via un forum...). Elle sont super tes photos. ça me donne envie d'en (re)faire !

    RépondreSupprimer